Accompagnez le blog de Kiki Around the World et laissez vos commentaires.

Costa Rica – Bienvenue dans la jungle

Nous avons traversé la frontière et nous voilà au Costa Rica par la côte des Caraïbes. Nous avons facilement atteint notre première destination, Puerto Viejo, un petit village avec ses rues en terre battue, ses nombreux surfeurs et Rastas, tout ça dans une ambiance plutôt cool.

Quand nous avons passé la frontière, nous avons fait la connaissance de Léonie, une hollandaise. Nous avons partagé une chambre avec elle et visité la région ensemble.

Nous avons passé la fin de journée sur la plage Playa Negra, qui est ainsi nommé en raison de son sable noir. Il était vraiment noir, nous n’avions jamais vu une plage comme ça.

Les plages du Costa Rica ne ressemble pas à l’image que nous avons d’elles avec ses eaux clairs des Caraïbes, ici l’eau est plus sombre et le sable n’est généralement pas blanc. Mais les plages ont un look de plage sauvage.

Un jour, nous avons fait une balade à vélo jusqu’à la petite ville de Manzanillo. Sur la route nous avons vu des singes, des papillons, des empires d’araignées et d’autres insectes. Nous avons essayé de faire du snorkling mais la visuabilité dans l’eau était très mauvaise à cause de la pluie des jours passés.

Deux jours plus tard, nous sommes allés à Cahuita, une petite ville sur la côte, célèbre pour son parc national.

Nous avons fait 5 heures de marche. Sur le chemin sans guide nous n’avons pas vu grand chose, à part quelques crabes bleus et des singes cappuccino, mais sur le retour un sympatique ranger du parc nous a accompagné et nous a montré plein d’espères cachés juste sous notre nez.

Faut vraiment avoir l’œil pour identifier tous les animaux dans tout ce vert. Nous avons vu des écureuils, des papillons colorés, des ermites, des araignées, des ratons laveurs, des paresseux, des serpents jaune, un serpent venimeux qui ressemble à une brindille, des toucans, des iguanes, des lézard Jésus-Christ, et même un petit alligator. Un guide fait toute la différence.

Le lendemain, nous sommes allés visiter le sanctuaire des paresseux, qui sauve la vie des paresseux en danger. C’était la seule façon de les voir de près, parce que dans la nature, ils sont généralement très haut dans les arbres et même avec une paire de jumelles on ne distingue pas grand chose. Visiter le sanctuaire était vraiment cool, nous en avons appris plus sur cette drôle de bête au large sourire et Carol a même eu la chance d’en caresser un. Ils sont super mignon et nous avons adoré!

Commentaires

  1. Audrey Huber 22 mar 2013 / 11:31 UTC / #

    Bonjour à vous deux,

    Tout d’abord je voulais vous dire que j’adore votre site internet, j’attends avec impatience la suite de vos aventures… J’aime bcq voyager et à travers votre site et vos récits ça m’a aussi décidée à faire le tour du monde !! Je partirais en septembre 2014, je ne pense qu’à ça ! J’ai pleins de questions à vous poser mais la première qui me vient à l’esprit est : pensez-vous réalisable de faire l’amérique du sud en ne sachant pas parler espagnol ? car je compte prendre des cours mais je ne suis pas sûre d’être au point…
    De plus, dans quelle ville avez-vous visité le sanctuaire des paresseux ? car j’étais au Costa Rica 3 semaines en décembre et j’en ai seulement vu 1 perché à 15m !! J’attends de vos nouvelles et bonne route ! Cordialement Audrey

  2. Alexis 25 mar 2013 / 21:38 UTC / #

    Salut Audrey! Merci à toi.
    On est super content de t’avoir motivé à partir faire la même chose, tu ne le regretteras pas! C’est pour cette raison qu’on voulait faire un site, motiver les gens à faire la même chose. Pour répondre à tes questions. Ce n’est pas forcément nécessaire de savoir parler Espagnol, si tu parles anglais tu t’en sortiras. Si tu étudies le basique ça t’aidera aussi bien sur, beaucoup de ville offrent des cours d Espagnol pour étrangers de passage, pas très cher et c’est un bon moyen pour connaitre du monde et aussi se poser dans une ville.
    Le sanctuaire des paresseux nous l’avons trouvé dans un blog de voyageurs car notre guide n’en parlait pas, c’est à 33km de Puerto Viejo ou 10km de Cahuita en allant sur Limon. Nous aussi on a vu plein de paresseux dans les arbres mais on ne voyait rien, le sanctuaire on a donc adoré pouvoir les approcher de si près.
    Voilà, n’hésite pas à nous contacter et à poser tes questions.
    Ps: Envoie tes messages perso sur l’email de contact du site pour ne pas les rendre publics.